Today: Last Update:

 
 
 
 
 
 
 
 
 
  • Pour Global Athlete, le CIO viole les droits de l'homme


    06/15/20

    La pression s’accentue sur le CIO. Après avoir été contraint en février 2019 d’assouplir la règle 40 de la Charte olympique sur la publicité pendant la période des Jeux, l’instance internationale est attaquée sur un autre front : la liberté d’expression.

    L’organisation mondiale Global Athlete, dirigée notamment par le pistard écossais Callum Skinner, a écrit dimanche 14 juin au CIO et à l’IPC, son pendant paralympique. Elle s’est prend directement à l’un des piliers de la Charte olympique : la règle 50 sur la neutralité aux Jeux.

    Pour lire la suite, cliquez-ici.

    Publie en partenariat avec FrancsJeux.