Today: Last Update:

 
 
 
 
 
 
 
 
 
  • FrancsJeux: Pour le francais aux JO, Paris 2024 peut tout changer


    01/07/20

    Le sujet n’est pas inédit. Il revient comme un refrain à chaque édition des Jeux, hiver comme été. Le français, langue officielle du CIO, est-il menacé dans l’univers olympique ?

    A moins de 200 jours des Jeux de Tokyo 2020, où le japonais et l’anglais devraient une nouvelle fois laisser les miettes à la langue de Pierre de Coubertin, FrancsJeux pose une nouvelle fois la question. Pour y répondre, un expert : Ivan Coste-Manière, le vice-président de l’Association francophone des académies olympiques.

    FrancsJeux : La place de la langue française est-elle en recul dans le mouvement olympique international ?

    Ivan Coste-Manière : Certainement. Les Jeux de Rio ont constitué sur cette question un véritable coup de semonce. Michaëlle Jean, qui occupait à l’époque le poste de Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), a constaté elle-même en se rendant sur place que le français était très peu présent, notamment pour la signalétique. Les Brésiliens avaient brandi l’argument économique. Le pays a traversé une grave crise, également politique, les organisateurs ont eu du mal à boucler leur budget. Dans un tel contexte, assurer la place du français n’était pas leur priorité.

    Pour lire la suite, cliquez ici.

    Publié en partenariat avec FrancsJeux

    Photo de la page d'accueil: Paris 2024